Bonjour à tous nos fidèles lecteurs,

 

   Samedi 20 novembre, je me suis enflammé de satisfaction (un peu trop vite !) sur la pose en cours de la numérotation de nos pas de porte.

   Le jeune homme sympathique et rapide dans la pose de ces plaques, a vite été débordé par le listing sur lequel il s’appuyait, qui, manifestement n’était pas à jour ou incomplet. On ne l’a plus revu !!!

    Dans la rue d’Arantzal qui commence devant la maison Indartia (Aldacourrou), et non chez Abotia comme l’indique toujours la plaque installée devant chez Luis Etcheverry-Ainchart, il y a 29 pas de porte, et seulement 7 plaques ont été posées, l’écart portant problème à notre poseur : Nom de propriétaire inconnu, double numérotation et j’en passe.

   Après approbation des noms de rues par le précédent conseil municipal, c’est La Poste qui a procédé à cette numérotation métrique, la préposée en charge de ce travail connaissant parfaitement ces maisons, de surcroît Ispourienne. Cette société a aussi proposé dans son package, de délivrer aux habitants, leur nouvelle adresse et la plaque portant leur numéro, à charge pour eux de la faire fixer.

   Entre temps, la Communauté d’Agglomération Pays Basque a mis son nez dans cette affaire si bien que l’on s’est retrouvé avec un retard considérable. Résultat : alors qu’Ispoure faisait partie des premières communes à se lancer dans cet adressage, nous nous retrouvons dernier de la classe.

    Toutes les compétences des communes sont progressivement aspirées par l’Agglo, et, à terme, on ne sait plus qui fait quoi…

    Je veux bien admettre que cette opération a un coût non négligeable, mais aujourd’hui, elle est absolument nécessaire pour tous les intervenants que sont nos livreurs, médecins, ambulanciers et pompiers qui ne doivent pas perdre de temps à se faire expliquer le point d’intervention.

    A la lecture des différents comptes-rendus de conseil municipal, on lit que la commune a demandé des aides financières pour cette opération d’adressage. C’est très bien ! Mais serions-nous exsangues dans les finances de la commune ? Ou est-ce fonction du choix d’un édile qui n’a pas hésité à mettre 11.000 € dans la réfection de la salle avant le congrés de l’ANEM ?

    Bref, après ces couacs, il y a encore du travail : certaines rues ne portent encore aucun nom, l’une, Route de Gain-Alde, change d’appellation après Bidartia, devenant Larria sur l’application VIAMICHELIN.

     Je pense que l’Agglo qui a pris cette affaire en mains, saura faire en sorte que les éditeurs de logicels de guidage routier, soient informés de la nouvelle signalétique.

    Voici quelques logiciels connus qui sont ou pas opérationnels :

Google Maps                     le logiciel n’affiche pas nos rues

Mappy                                 Il est opérationnel

WAZE                                   le logiciel n’affiche pas nos rues

VIAMICHELIN                    Il est presque complet à part la route de Gain-Alde (voir plus haut)

 

     Allez encore quelques efforts de part et d’autre pour finaliser cet adressage qui n’a que trop duré…

 

              Bonne journée à tous.

 

                           Jean-Baptiste.